Grammage : quel impact sur le prix des travaux d’impression ?

Grammage

Publié le : 19 août 20225 mins de lecture

L’impression est un besoin courant dans une entreprise, quel que soit son secteur d’activité. En effet, les documents sur papier, les affiches publicitaires, les cartes de visite, les flyers et tous supports de communication nécessitent des travaux d’impression. Plusieurs critères entrent en jeu, cependant, pour obtenir une impression de qualité, notamment le choix du grammage du papier. De plus, ce dernier impacte aussi sur le prix des travaux d’impression.

Quel impact le grammage a-t-il sur le prix des travaux d’impression ?

Le poids par mètre carré du papier ou du tissu d’impression, désigne le grammage. Pour des papiers de mêmes dimensions de type A4 par exemple, un grammage important donne un rendu plus épais, dense et rigide du papier. À l’inverse, alors, un grammage plus faible est défini par une texture souple et fine du papier. Ainsi, il nécessite une plus grande quantité de matière première pour la fabrication de papier ou de tissu à haut grammage. Il est alors, fort probable que le prix d’achat de ces supports d’impression auprès des fournisseurs, soit plus élevé par rapport à ceux de faible poids. L’impact du grammage sur le prix des travaux d’impressions auprès d’une imprimerie à Toulouse dépend alors du prix proposé par le fournisseur du papier. Toutefois, d’autres paramètres entrent en jeu pour définir le prix d’une impression, selon le prestataire. Il est alors, préférable de demander un devis auprès d’un imprimeur à Toulouse, pour estimer le coût en fonction des types d’impression à faire.

Quels sont les autres facteurs qui influencent sur le prix des travaux d’impression ?

Entre autres, le grammage, d’autres paramètres peuvent influencer le prix des travaux d’impression d’une imprimerie à une autre, à savoir les charges externes à l’impression : loyer du local, facture d’électricité, frais de déplacement, etc. D’autres facteurs en relation directe aux impressions impactent également sur ce tarif. Bien que vous recommandiez un papier de grammage élevé, le volume des impressions à faire peut en avoir des conséquences. Certes, le prix diminue considérablement selon la quantité d’impressions à faire, notamment pour les entreprises de grande envergure effectuant de grande capacité de tirages. La qualité de l’impression est, aussi, l’un des facteurs qui importe beaucoup sur le prix des travaux d’impression. Elle est définie par le taux d’encrage sur le support, la variété des couleurs utilisés et la performance de l’imprimante. Pour une impression numérique par exemple, le tirage à laser donne une meilleure qualité d’impression, par rapport à la machine à jet d’encre. Tout de même, il est plus intéressant de choisir le système d’impression offset par rapport au numérique pour un volume important de tirages, pour réduire le coût.

Comment choisir le bon grammage pour les travaux d’impression ?

Choisir le bon grammage du support d’impression est important, que ce soit de type papier ou de type tissu. En effet, ce critère importe également sur la qualité, le toucher et le rendu visuel des travaux d’impression. Les poids se trouvant entre 80 g/m² et 100 g/m² sont les grammages de référence, dits standards en matière d’impression. Ces intervalles s’observent surtout pour les papeteries de bureau, utilisés pour imprimer des documents numériques. Tout de même, des grammages plus faibles se trouvent en dessous de ces classiques. Les papiers journaux de structures fragiles sont ceux de faibles poids courants. Les papiers de couverture, qu’ils soient mats ou brillants, possèdent un grammage plus élevé que 100 g/m². Ils peuvent supporter tous les types d’impressions avec une qualité optimale, servant à la couverture de magazine, de revue, de livre, etc. Les papiers pour servir de support de communication comme les flyers, les cartes de visite, les invitations, de catalogues, de types couchés avec une surface lisse, ont un poids de plus de 160 g/m².

Plan du site