Pourquoi faut-il éviter l’accumulation de typographies dans une mise en page ?

Publié le : 24 novembre 20214 mins de lecture

Pour se démarquer dans ce monde du numérique, les petites astuces pour acquérir la meilleure visibilité est indispensable. En effet, un site web peut être à la première page des moteurs de recherche et pourtant, n’avoir aucun client, voire aucun lecteur. Pour ainsi dire, bon nombre des internautes jugent aux premiers regards la pertinence et l’utilité d’une plateforme. À peine une demi-seconde, ils pourront fermer un onglet qu’il jugera inutile. À cela, la typographie d’une page influence considérablement de sorte qu’en quelques secondes, l’internaute poursuivra sa lecture ou de suite, fermera l’onglet.

La typographie, qu’est-ce réellement ?

Pour le dire simplement, la typographie est un art visuel, visant à retenir l’attention du lecteur. Elle se réalise grâce à la manipulation de diverses possibilités, telles : la mise en valeur des titres et sous-titres, le surlignage des parties importantes, ou encore la mise-en gras des mots-clés. Le typographe devra donc saisir l’importance de son travail en usant de techniques efficientes qui répondent aux besoins des internautes. Pour ce faire, il ne devra pas léser sur la manipulation de ces techniques pour la concrétisation d’une visibilité optimum.

Une visibilité optimum par la typographie

En deux points importants, la typographie va mettre en avant la visibilité d’un contenu et inciter les internautes à s’y plonger. Au vu de ces buts, il serait judicieux de rappeler les règles de base suivantes : en premier lieu, l’harmonisation des différentes polices (sans abuser sur cela) va rendre la visibilité assez légère. À cela, s’ensuit la taille des lettres, qui ne doivent ni être illisible, ni être trop percutant. Les titres et les paragraphes devront apparaître avec simplicité et élégance. Également, l’utilisation excessive des alignements peuvent s’avérer fatigantes tandis que l’usage des interlignes et des espaces va permettre d’aérer le contenu. Enfin, les options italiques, en gras, etc. sont de bonnes initiatives pour mettre en valeur certaines idées. Néanmoins, trop de celles-là, démotivera l’internaute à poursuivre la lecture complète.

Ce qu’il faut retenir sur la typographie

L’art typographique doit donc refléter le contenu, en introduisant le surfeur du web dans le contexte concerné. Pour un aperçu agréable, qui puisse encourager l’internaute à la lecture complète, ainsi qu’à le pousser à solliciter les services proposés par la plateforme, l’expert-typographe va devoir faire le tri entre l’indispensable et l’inutile. Ainsi, il reste judicieux de s’éloigner du standard, tout en évitant la surcharge avec les strass qui peuvent gêner. D’ailleurs, les ponctuations ajoutent déjà beaucoup d’émotions à un contenu textuel.    

Plan du site