Quelle sont les quatre couleurs d’encres utilisées en impression offset ?

Publié le : 24 novembre 20214 mins de lecture

L’impression offset est un type d’impression qui requiert une expérience. Si vous choisissez l’impression offset en quadrichromie, on utilisera sûrement les couleurs CMYK.

Le type d’encre utilisé en impression offset

Dans le type d’impression offset, on utilise quatre principales couleurs qui sont le cyan, le magenta, le jaune et le noir. Les presses utilisées en offset sont donc composées de quatre rouleaux, un pour chaque couleur. Les couleurs cyan, magenta et jaune seront mélangés pour obtenir une large palette de couleurs. Le noir sera ajouté à la fin de l’impression. Les couleurs sont obtenues grâce à la superposition avec des proportions bien définies pour chaque couleur de base. Avant de donner le fichier à imprimer, assurez-vous qu’il soit en mode CMYK. Pour ce faire, vous pouvez utiliser de nombreux logiciels qui peuvent traiter des photos puis changer votre fichier d’image en CMYK ou CMJN en français.

Les avantages et inconvénients de l’encre CMJN

L’utilisation du format CMJN est utilisée pour que les couleurs que vous voyez dans votre logiciel graphique soient les mieux reconstituées après l’impression. Les couleurs que vous avez définies dans votre logiciel seront précisément retranscrites sur le papier. En effet, si vous imprimez une image en format RVB, vous aurez sûrement des nuances entre la couleur vue dans le logiciel et celle vue sur papier. Par contre l’impression utilisant l’encre CMJN peut être coûteuse surtout quand elle est effectuée sur des bannières, des drapeaux ou des sacs. En effet, à cause de la qualité des matériaux, il peut y avoir des plis, ce qui peut forcer à recommencer l’opération et donc augmenter le coût de la main d’œuvre.

Le fonctionnement d’une impression offset

Ce type d’impression peut paraître facile, mais c’est un procédé assez complexe. L’impression se fait grâce à des plaques. Dès qu’elles sont installées sur la machine, elles sont modifiées grâce à une solution de mouillage. La solution n’accroche que sur les zones où il ne devrait pas y avoir d’encre. Ensuite, l’encre sera appliquée sur la zone de votre fichier, là où ce n’est pas humide. La plaque sera ensuite mise en contact avec un blanchet pour y déposer l’encre. Puis le blanchet sera mis en contact avec un support en carton pour y déposer l’encre. C’est pour cela que le procédé est dit technique d’impression de reportage. Ces opérations sont répétées plusieurs fois pour superposer les couches d’encres et obtenir le résultat voulu.

Plan du site